MIXMASTER MIKE - Eye of the Cyclops

Pour mieux comprendre comment fonctionne la musique de Mix Master Mike, il faut garder en tête que chaque morceau se découpe en plusieurs phases rythmiques et sonores, et cette faculté à allier dissonance et mélodie en modulant les sons devient un besoin perpétuel du dangereux Serial Wax Killer…

Asphodel :: 2000 :: acheter ce disque

Car ce monsieur adopte un style artistique tout à fait distinct, brutal, et pour corser la difficulté, pas facile d’écoute. Réalisé en grande partie pendant la dernière tournée mondial des Beastie Boys, "Eyes of the Cyclops" est la suite logique de son prédécesseur, le remarquable "Anti Theft Device".

Sons synthétiques, production massive, "Eye of the Cyklops" commence en fanfare. Créant un univers imaginatif sur des échantillons de science-fiction qui fourmillent de voix robotiques farfelues, ce dope relève de la grosse prouesse technique : on ressort de cette exploration comme émerveillé par tant de fantaisie musicale. Le rythme, comme à l’accoutumé, est féroce et on entre vite fait dans le vif du sujet. M.M.M déverse tous les plans "scratch" possibles de l’hydroplane en passant par le scribble (jeu du vinyle exclusivement réalisé avec les mains). Mais ce n’est pas tout !

Le maxi enchaîne les plages avec des combinaisons de gros beats montés sur des basses et une orchestration jazzy accouplée de divers riffs de guitare, d’instruments à vent et à cordes - c’est parfois incroyablement hypnotique -, la sauce monte toujours au fur et à mesure de la progression de la plage. Pas étonnant donc que ce maxi part dans des délires sonores qui torpillent les tympans.

Censé annoncer le futur album qui sortira sur le label new-yorkais Asphodel, "Eyes of the Cyklops" vous pliera en deux comme une vulgaire chaise pliante, techniquement parlant.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://hiphopsection.fakeforreal.net/index.php/trackback/1178

Fil des commentaires de ce billet