BILAN 2000 - Pour ou Contre Anticon ?

Label le plus en vue de l'underground rap depuis 1999, Anticon n'avait pas encore vraiment prouvé sa valeur. Il était cependant écrit que 2000 serait son année. En quelques mois, et grâce à quelques sorties bien pensées, le label est passé de grosse rumeur répandue sur le Web a quelque chose de plus tangible. Pour preuve ces articles parus dans quelques revues phares de la scène électronique (Muzik en particulier, où le Deep Puddle Dynamics a été disque du mois), ou dans The Wire.

Et la presse hip hop alors ? Et bien pas grand chose de son côté. Parce qu'elle est hyper conservatrice, d'un côté, mais aussi parce que les gens d'Anticon sont loin de cultiver une sensibilité purement hip hop, même si leur musique est formellement du rap. Rien de surprenant, puisque que le fondateur du label, Sole, et quelques-uns de ses comparses, viennent de la scène rock hardcore dite straight edge, ou que leur meilleur MC, Dose One, est un fils de hippies. D'ailleurs, un oeil rapide jeté au forum de leur webzine montrera que l'on parle plus de Radiohead, de Belle & Sebastian et de Björk ici que de musique black. Anticon est en fait une preuve que le hip hop est devenu tellement incontournable qu'il investit des champs qui ne lui appartenaient pas jusqu'ici.

Reste que dans l'absolu, le label est loin d'être négligeable. La plupart de ses sorties sont bonnes, même si elles s'avèrent souvent lassantes et jetables à l'écoute. Et surtout, il abrite au moins un MC, Dose One, et trois producteurs, Controller7, Moodswing9 et Odd Nosdam, qui méritent toute l'attention, il a livré au moins un chef d'œuvre, l'album de Them, et il a révélé au monde quelques perles passées presque inaperçues jusqu'ici, comme le premier album d'Atmosphere (Overcast!) ou l'ensemble des productions de l'intrigante scène d'Halifax.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://hiphopsection.fakeforreal.net/index.php/trackback/377

Fil des commentaires de ce billet