MCENROE - Interview

En plus d’être un excellent MC et l’un des meilleurs producteurs canadiens, Mcenroe est un mec bien qui n’oublie ni de dormir ni de remercier sa copine. Entretien avec un mec normal très talentueux.

Tu fais tous tes beats sur un Mac. C'est pour le type de son, ou simplement parce que tu n'avais pas assez d'argent pour t'acheter un "vrai" sampler ?

Simple question de choix. J'ai un "vrai" sampler et j'ai investi suffisamment dans mon studio pour acheter 5 MPC2000, mais je préfère la méthode que j'utilise et sa flexibilité. On fait des sacrifices en terme de programmation dynamique des "drums", mais a part ça, le potentiel est illimité . J'ai sorti 7 projets avec une AKAI S01, The Ethics EP a été le premier disque pour lequel j'ai utilisé un Mac.

On peut remarquer dans ta musique beaucoup d'allusions à la old school (Rakim, etc...) et à d'autres groupes "classiques". Peux tu nous dire les albums qui t'ont le plus marqué quand tu étais plus jeune ? Quels sont ceux qui t'ont fait devenir fan de hip hop ?

P.E. - Nation of Millions
De La Soul - 3 Feet High
Tribe Called Quest - People's Instinctive Travels
Pete Rock & CL - Mecca and the Soul Brother
Et bien sur A.L.T. and The Lost Civilisation

(je plaisante! Mais j'en avais une copie sur la face b de ma K7 de Pete Rock et du coup je l'ai écouté beaucoup trop souvent).

Beaucoup d'autres aussi. Quand je m'investi dans quelque chose, je n'y vais pas à moitié. Ils sont tous assez vieux, mais en gros j'étais dans le punk a la fin des années 80 et jusqu'à à peu près 91. Je croyais que le rap servait à vendre du poulet frit et je ne comprenais pas le hip hop. Mais Pip (Skid) et Hunnicut me l'ont fait découvrir !

Mais si tu veux parler de ce qui m'a fait vouloir faire de la musique :

Elton John's - Greatest Hits vol. II - j'ai tellement écouté ça quand j'étais tout petit que le disque est complètement usé.
Van Halen - 1984 J'ai fait du play back là-dessus pendant des heures
Dead Kennedys - Give me Convenience or Give Me Death

C'est probablement ce disque qui a la plus changé ma vie. Il m'a ouvert les yeux sur un monde de musique qui n'est pas la bouillie qu'on entend a la radio, et la certitude de pouvoir le faire soi même et d'atteindre les gens sans avoir besoin d'être au premier rang dans les magasins. Beaucoup de gens dans le hip-hop pourrait beaucoup apprendre de la mentalité punk rock d'il y a 10 ans… Des groupes locaux comme Red Fisher et Propaghandi m'ont appris à faire mon truc perso et à y croire.

Depuis quelques temps, avec des artistes tels que toi et tout P&C, Buck65, Sixtoo, Moka Only, Swollen Members, la scène hip-hop canadienne est mieux reconnue. Ca fait un moment que tu es dans le hip hop, est ce que toi aussi tu as remarqué la nouvelle importance du Canada dans le hip-hop ?

On reçoit effectivement beaucoup d'attention, du moins dans certains cercles, mais je ne dirais pas que c'est dû au fait qu'on est meilleurs ou plus importants. Je pense que c'est peut être du au fait que nos scènes locales sont plus petites, et par conséquent on est obligés de trouver un public par d'autres moyens. Par exemple, si tu habitais à Atlanta, tu pourrais surement faire des concerts là-bas pendant des années et être reconnu, mais ne jamais attirer l'attention des gens en dehors de la ville, mais être content comme ça. Mais quand tu ne fais que des petits concerts avec pour une poignée de gens, il faut penser à un moyen de toucher une audience plus importante. Peut-être.

Tu as la réputation de travailler dur mais est il possible de concilier un "vrai" travail et une carrière musicale ? Trouves tu le temps de dormir ?

En général je dors suffisamment. Le sacrifice se situe plus au niveau de ma vie sociale. Je sors en boite une fois par mois, parfois moins. Je vais au ciné quelques fois par mois, et je regarde des films a la maison, mais la plupart de mon temps est consacré à la musique, donc je ne fais pas que regarder la télévision ou faire la fête. Et c'est juste un choix que j'ai fait et je ne le regrette pas. Mais si je n'avais pas l'appui de ma copine, ce serait plus difficile.

L'internet est maintenant très important pour la promotion des labels indes, penses-tu que l'internet est vital pour des artistes comme vous ?

Oui, il l'est, il m'a donne la liberté de faire la musique que je veux et de trouver un public pour. Il m'a donné les moyens de sortir un disque quand je le veux, selon mes conditions, et la seule vraie limite est le temps, trouver le temps de faire tous ces projets que j'ai en tête.

Tu as fait le CD Billy's Vision pour la galerie de l'artiste Andrew Hunter. Etait-ce pour changer de la routine du hip-hop, ou considères-tu cela comme un autre de tes projets ?

C'était différent dans le sens ou l'approche était de m'asseoir devant le piano et composer, ma méthode pour faire des beats sur lesquels poser des rimes implique du crate-digging, d'où un changement. Mais je l'avais déjà fait précédemment avec une K7 intitulée Emissions en 1996 qui comportait aussi des instruments live et mes propres compositions. Je savais donc que j'en étais capable et c'était amusant a faire. J'espère faire un autre LP instrumental pour Mush… similaire mais différent. Je veux aussi écrire plus de chansons, pas mes petits raps, mais composer musique et paroles… des chansons quoi.

Le choix de ton pseudo de producteur est assez simple à comprendre puisqu'il me semble qu'il s'agit de ton prénom, d'où Roddy Rod. Mais pourquoi Mc Enroe ?

Il n'y a pas de véritable raison. Je n'utilise plus du tout le pseudo Roddy Rod, Mc Enroe est mon pseudo de producteur et d'MC. Pour que tout soit simple. Mcenroe est juste un nom qui m'est venu à l'esprit et que j'aimais bien, et je me disais qu'il serait facile a retenir tout en étant différent. Je n'aime pas la plupart des pseudos d'MCs, ils se ressemblent tous pour moi, des manières différentes de ne rien dire. Si tu es MC, je sais ce que ça veut dire. Je pense pas qu'il est utile de te nommer "intellectual scientifical, mathematical, skills etc". Ce que je veux dire c’est que le concept même d'avoir ces noms de scène est assez amusant en soi, et les noms trouvés par certains le rendent moins intéressant.

Ta musique semble très inspirée par le jazz. Tu aimes vraiment cette musique, ou tout comme d'autres producteurs hip hop tu considères le jazz comme un vivier à samples ?

J'aime vraiment le Jazz. J'apprécie le talent que le musicien de jazz met dans sa musique, et j'aimerais être meilleur moi même. Mais j'achète pleins de genres de musiques, et j'ai beaucoup de mauvais jazz des années 70s, des trucs sans âme.

Mes préférés sont : John Coltrane, Jack DeJohnette, John Handy, Cannonball Adderley, Kenny Burrell, Gabor Szabo, Cal Tjader, Herbie Hancock, Ron Carter, Hubert Laws, Bob James (les trucs de ses débuts en tout cas), Jim Hall, Stan Getz, Herbie Mann, Jeremy Steig, George Benson, et de nombreux, nombreux autres.

On peut voir dans tous les magazines hip hop certains vétérans se plaindre de la qualité du hip hop contemporain, disant que c'était mieux avant. Tu es d'accord ?

Oui et non. Je préfère ce qui se faisait avant, mais ces jours sont passés et il faut aller de l'avant. Aux tout débuts, tout ce qui avait un beat était bon et les gens seront toujours nostalgiques de ça. Le style de production de la fin des années 80/début 90 me manque vraiment, il faut croire que la période où on pillait des larges portions de chansons est finie, pour des raisons légales.

Il y a beaucoup d'artistes que les gens aiment beaucoup et qui moi me laissent indifferent. Mais j'accroche à certaines nouveautés. Des artistes comme Buck 65, Aceyalone, Blackalicious, MF Doom, Company Flow, 2Mex, Jedi Mind Tricks, People Under The Stairs, etc etc etc.

Tu es a la fois mc et producteur. Tu préfères rimer ou produire ?

Sûrement la production, je passe plus de temps dessus et c'est ce pour quoi je suis le plus apprécié, et en plus je crois que je vais dans le sens d'une production hiphop plus intéressante et innovatrice. Mais j'aime aussi rapper et écrire des chansons, c'est important pour moi, c'est une chose de produire, mais le fait de rapper me permet de communiquer mes idées directement, ce que j'apprécie. Je ne pense pas pouvoir consacrer le temps nécessaire a devenir un très bon MC, et ça ne suffirait pas, même si j'avais le temps.

Peux tu nous dire ce qui est a venir sur Peanuts & Corn ?

On vient juste de sortir Factory Seconds et Spring 2001, notre nouveau vinyle. Dans les prochains mois arrivent l'album solo de Gruf (des Fermented Reptile) qui est vraiment différent. Pas de morceaux sur le rap. Apres ça y'a le single de Pip, puis un McEnroe LP ou un truc dans le genre, et peut être un album de Break Bread ? Et John Smith est prêt a se lancer de nouveau, peut être un nouveau Park Like Setting, un nouveau Pip Skid, je vais produire plus de morceaux pour Josh Martinez…

Je fais aussi des vidéos, et je vais en tourner plusieurs.. le "Climb Everything" de John Smith est pratiquement termine. Je fais un nouveau clip pour une de mes chansons, 'Corner Store', et après peut être un documentaire sur la tournée Canadienne à venir.

Maintenant, la question habituelle : ta playlist du moment ?

En ce moment elle va dans tous les sens :

Led Zeppelin - III
Elton John's Greatest Hits vols 1 and 2
Cannibal Ox - The Cold Vein
Awol One and Daddy Kev - Souldoubt
The Police - Greatest Hits
Bob Marley - Talking Blues

Sans oublier les habituels Beatnuts, Pete Rock, De La, Tribe, 3rd Bass, Organized, Goodie Mob, Mobb Deep etc etc etc.. J'écoute de la musique continuellement.

Ta conclusion ?

Prenez soin de vous. Buvez beaucoup d'eau. Soyez de gentils petits consommateurs. Achetez nos trucs, etc etc etc...

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://hiphopsection.fakeforreal.net/index.php/trackback/1341

Fil des commentaires de ce billet