AWOL ONE & MIKE NARDONE - Speakerface

Bien qu'il soit sorti en 2002, Speakerface n'est que le second album d'Awol One après Four Eyed Mortals, mais il a fallu attendre trois ans avant sa sortie officielle. Mike Nardone, qui a entièrement produit l'album, a su créer l'atmosphère la plus adéquate aux complaintes d'Awol (tout le monde devrait maintenant connaître son flow "entre Tom Waits et un mec bourré à un arrêt du bus" dixit Nobody de Songodsuns) : un son minimal, basse en avant, orné de samples de pianos, cloches et autres mélodies aériennes.

Mean Street :: 2002 :: acheter ce disque

Certes, c'est une vieille recette que l'instru sombre et fantômatique, mais ici le résultat n'est jamais racoleur, toujours dans le propos de la chanson. L'effort conjoint du MC, particulièrement en forme sur cet album où il rappe plus qu'il ne chante, et du producteur pour jouer jusqu'au bout sur cette ambiance font de Speakerface l'album qu'on était en droit d'exiger d'Awol One : sombre et plein d'énergie, lo-fi sans tomber comme Clouddead dans un maniérisme trip-hop. On n'avait sans doute pas vu ça depuis Enter the Stage de Black Moon. Rajoutons des apparitions toutes très réussies de Ryu des Styles Of Beyond, Sole, Abstract Rude, Aceyalone (sur la magistrale "Abortion Theme") et Kool Keith, et précisons que cette version apporte trois inédites au bootleg qui circulait en MP3, ça nous fera assez de raisons d'acheter immédiatement cet album.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://hiphopsection.fakeforreal.net/index.php/trackback/1113

Fil des commentaires de ce billet