EMANON - Interview

Première question, peux-tu te présenter, ainsi qu’Emanon ?

Je suis Aloe Blacc d’Emanon. Emanon est un duo, DJ Exile et Aloe Blacc. Nous avons commencé en 1995 dans le Comté d’Orange, qui est à mi-chemin de Los Angeles et de San Diego. C’est de là que nous venons. Nous avons commencé par faire de la musique sur des mixtapes et nous avons commencé à faire de vrais vinyls, à faire des concerts…

Tu peux nous en dire plus sur ces mixtapes ?

L’idée, c’était qu’Exile puisse sortir sur une face une sélection de ses artistes préférés, et sur l’autre sa propre musique. C’est ce qui nous a amené à le faire. Des gens ont acheté la tape, ils avait sur une face 45 minutes d’un bon mix hip hop, et sur l’autre ils avaient 45 minutes d’un nouveau groupe, Emanon. Ils ont apprécié et ça nous a permis de nous faire un nom.

Vous êtes bien sur Spytech Records ?

En quelque sorte. Nous ne sommes pas vraiment sur un label, nous sommes plutôt affiliés à plusieurs d’entre eux. Nous avons enregistré des choses pour Weapon Shaped, Spytech, Ill Boogie, Singletone et Sublevel Epidemic. Cing labels différents. Cinq projets différents.

Votre EP sur Ill Boogie faisait partie d’une série. Vous pouvez nous détailler le concept ?

Le concept était le suivant : Ill Boogie a sorti une série de EPs présentant l’ensemble de la scène indépendante américaine. Chaque groupe venait d’un endroit différent. Nous représentons la Côte Ouest, Yeshua la Côte Est... Le slogan qui sous-tendait tout cela était : "protégez vos oreilles du hip hop commercial", c’est pour ça que nous l’avon appelée la série earplug.

Et votre nom, Emanon, que signifie-t-il ?

Le mot Emanon vient de "no name", à l’envers. Dizzie Gillespie avait appelé l’un de ses morceaux ‘Manon’, parce qu’il ne trouvait pas de nom. Un jour j’ai eu du mal à trouver un nom pour un de mes morceaux, je l’ai donc appelé "Emanon" aussi. Exile m’a dit alors "c’est un bon nom, prenons le comme nom de groupe", et c’est comme ça que ça s’est fait.

Vous avez un bagage musical ? Vous jouez d’un instrument ?

J’ai appris jeune à jouer des instruments. J’ai commencé avec la trompette, j’avais autour de neuf ans. Plus tard j’ai appris à jouer du piano et de la guitare à l’uiniversité. Exile apprend la batterie, et d’autres dans le crew apprennent à jouer des instruments comme le piano... J’ai fait du chant aussi -brzwt-ing tooccccrrrrr--. ...

A propos, il y a pas mal de magasins de musique dans les environs, tu pourrais peut-être les visiter.

Oui, j’essaie de me procurer une guitare depuis le début de la tournée, pour m’entraîner, mais la seule que j’ai trouvée, c’était une guitare électrique en Allemagne...

En fait, on joue tous des instruments. Je produis sur un clavier, un Korg Triton, et dessus je peux jouer de la batterie, du clavier, tout ce que je veux. Exile est plus porté sur le piano et l'orgue. Des tas d'instruments.

Vraiment ? Et justement, la tournée, comment se passe-t-elle ?

Ici en France, nous sommes allés à Bordeaux et à Grenoble grâce à Lance-Pierres Productions, nous sommes allés à une compétition de b-boy. Après Bordeaux je suis allé à Willes (???) en Suisse pour le Sabotage tour. Après, nous avons fait sept concerts avec Lootpack, à travers toute l’Allemagne. L’accueil était vraiment bon. Des tas de gens qui n’avaient jamais entendu parler d’Emanon nous connaissent maintenant.

Pourquoi Exile n’a-t-il pas pu venir ?

Exile est retourné aux States pour terminer certains projets. Il avait un truc sur le feu qu’il devait finir, une compilation, et il produit déjà pas mal pour notre album. Parce qu’à mon retour, on doit finir l’album.

Et c’est quoi vos prochains projets ?

On essaye de sortir un LP pour cet automne, The Waiting Room. Nous sortons aussi une compilation, Dream Sequence, avec tous les types de notre crew.

Maintenant une question classique, qu’est-ce que tu aimes ou détestes dans le hip hop, dans la musique, dans les films... ou n’importe quoi d’autre...

J’aime Cat Stevens, maintenant Yussef Islam. J’aime vraiment sa musique. J’aime vraiment bien Antonio Carlos Rubin, un musicien brésilien. J’écoute toutes sortes de musiques : Frank Sinatra, Samy Davis... Ce que je déteste ? Je ne suis pas trop fan de speed metal, mais à part ça... Il n’y a vraiment que de la bonne ou de la mauvaise musique, certains artistes ont de bons morceaux, d’autres en ont de mauvais... Je ne vais pas forcément arriver à les nommer...

Tu as des thèmes de prédilection ?

J’essaie de traiter autant de thèmes que possible. Je ne cherche pas à parler de quelque chose en particulier, sinon ça devient vite ennuyeux. Ce que j’aime avec musique, c’est de pouvoir raconter une histoire, quelque chose à quelqu’un, de manière compréhensible. Quand tu as fini de m’écouter, tu peux aller voir un pote et lui dire de quoi ma chanson parlait. Il y a pas mal de gens qui font de la musique, sans que tu sois vraiment capable de dire de quoi ils parlent. A la fin de mes chansons, tu dois être capable de dire, "Il a dit ça, ça et ça. C’est ce qu’il pense, c’est comme ça qu’il l’a dit".

A propos, juste avant l’interview, je mentionnais à Ade un de tes morceaux sur un amour à sens unique.

Oui, "Blind Love".

Et je lui expliquais l’histoire de la chanson.

Oui, c’était l’idée. J’écris sur mes émotions, sur ma philosophie, sur mes idées concernant la société, des fois je parle de politique, et d’autres je fais de la musique rien que pour le fun.

Que connais-tu de la musique française ? Et tout spécialement du hip hop français ?

Je connais ce que j’ai appris au cours de ma tournée. J’ai rappé avec trois groupes différents. A Châlons j’ai chant rappé avec Kung Fu ( ou alors "Crew de Fous" ou alors "Coup de Fous" ). J’ai joué avec les Jazz Liberators à Paris. Et avec DJ Toshee (??). J’ai rencontré un producteur à Bordeaux qui m’a filé plusieurs de ses disques, et j’ai aimé quand je les ai écoutés chez moi, je vais faire un morceau avec lui.

Merci pour ton temps. Veux-tu ajouter quelque chose ?

Je voudrais juste ajouter que les gens qui ne connaissent pas Emanon peuvent écouter des tas de truc sur Internet, sur sandboxautomatic.com, ou hiphopsite.com

Ah, et peut-être une dernière question. Quels sont les albums que tu attends le plus en ce moment.

Slum Village, l’album d’OC qui vient de sortir, et aussi l’album d’Emanon, j’ai entendu dire qu’ils étaient plutôt bons...

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://hiphopsection.fakeforreal.net/index.php/trackback/1298

Fil des commentaires de ce billet