J-ZONE & AL-SHID - Interview

Deux ans après une première interview, deuxième rencontre de Hip Hop Section avec J-Zone (accompagné par Al-Shid), à l'occasion d'une tournée en France et de la promotion de son premier véritable album, Pimps don't Pay Taxes.

Quel a été ton parcours ces deux dernières années ?

Ma façon d’approcher la musique a changé un peu. Plus je vieillis, et plus je souhaite m’amuser, je ne me prends pas trop au sérieux au mic, je produis davantage, je n’ai même pas écrit de nouvelles rimes depuis Pimps don't Pay Taxes il y a un an. Je me suis vraiment davantage concentré sur les beats, juste pour prendre du bon temps. Je sais que je ne suis pas le MC le plus sérieux du monde, que je ne suis pas un freestyler et tout le reste, je rappe pour me marrer, voilà tout. Je me centre davantage sur la production. J’ai sorti mon dernier album, Pimps don't Pay Taxes, qui a bien marché, et j’ai fait des beats pour The High & Mighty, pour Cage et pour d’autres gens, en essayant juste de me faire un nom, d’abord comme producteur parce que c’est ce que j’aime le mieux. Pareil pour Al Shid et Hugg, qui s’apprêtent à sortir leurs albums solo, jeveux faire des beats pour eux et pour d’autres, développer ça avec d’autres types.

Je veux quitter le devant de la scène pour me consacrer à mes beats et à mon label.

Shid, en ce qui te concerne ? Les beats, la production, pourraient-ils t’intéresser ?

En ce qui concerne la production, le type derrière les machines c’est lui. Je bidouille aussi, je fais mon truc, j’essaie de développer ça ... mais je veux progresser davantage avant de montrer ça au monde entier.

J-Zone, une de nos questions récurrentes, qu’écoutes-tu en ce moment ? Qu’est-ce que tu aimes ?

J’écoute des tas de trucs que les gens seraient surpris de me voir aimer, des choses qui ne ressemblent pas du tout à ce que je fais. Pour être honnête, je n’écoute pas trop de trucs underground. Les gens sont surpris quand je leur dis ça, mais en fait je n’écoute pas beaucoup de hip hop. Quand j’en écoute, c’est soit des trucs old school, soit des trucs auxquels les gens ne s’attendent pas. Par exemple, j’adore E40, Big Tymers et les sorties Cash Money, parce que c’est marrant ! Ils font juste leur truc. C’est pas le tout de sortir des disques, d’être le plus grand freestyler du monde, le MC qui tue. C’est mon approche quand je sors des disques, je serais incapable de te sortir un freestyle. Je m’en fiche un peu, je me marre et je considère la musique comme un divertissement, je ne la prends pas trop au sérieux. Ces mecs, Shid et Hugg, sont de véritables MCs, et ils apportent ça à mes projets, je respecte ça parce que j’ai besoins de types qui assurent à ce niveau là. Mais je préfère les mecs marrants. J’ai toujours été un grand fan de Eazy E. J’écoute toujours des types qui ont de la personnalité, qui ne prennent pas le rap trop au sérieux, qui ne vont pas stresser parce qu’ils ne sont pas les plus grandz freestylers, juste des types qui s’amusent. Des fois, j’ai envie d’entendre ça, alors j’écoute du Cash Money, parce que c’est marrant.

Tu peux nous parler de tes techniques de production ? Tu pratiques beaucoup le crate digging ?

J’essaie juste de coller à ma sonorité. Récemment, j’ai essayé des trucs dont je n’ai pas l’habitude. J’ai voulu changer pour ne pas être trop prévisible, tout en étant reconnaissable en tant que J-Zone. Je pratique le crate digging, mais j’essaie aussi d’explorer et de jouer sur les effets. J’ai une formation d’ingé son, et j’essaie d’appliquer ces techniques sur mes disques. Des tas de disques new-yorakis donnent l’impression de ne pas avoir de basse. Alors j’écoute des tas de musiques du Sud et de la West-Coast, qui sont bourrées de basse, pour m’en inspirer, je m’imprègne aussi de la bizarrerie de vieux disques East Coast, et je mélange tout ça pour faire mes propres sons.

La production, c’est vraiment ce que je souhaite faire en ce moment. Il n’y aura sans doute pas de J-Zone au emceeing avant un bon moment, beaucoup de choses m’attendent du côté de la production

Al Shid, y a-t-il des gens dans l’industrie qui souhaitent collaborer avec toi, même si tu as déjà le meilleur producteur du monde ?

En fait, je suis un peu spécial quand il s’agit de s’acoquiner avec d’autres. Je ne fréquente pas trop de gens, je préfère rester dans mon petit cercle de frères, je ne me mêle pas trop aux gens qui y sont étrangers. Je reste avec Zone et ma famille ...

J-Zone, ça t’intéresserait de produire d’autres styles musicaux que le hip hop ?

En fait, je bosse sur un album rnb, Captain Backslap’s Greatest Hits. Nous voulons reprendre Al Green, Lou Evans, Freddy Jackson ? Je veux que l’on entende ma merveilleuse voix, vois-tu. Alors je prépare ce petit album de chanson d’amours, un ballet, qui sort bientôt sur Flagrant Gorilla Records.

Dans le même temps, je travaille avec deux groupes de rock alternatif qui m’ont approché. J’ai aussi fait quelque chose avec l’un de mes profs qui avait un groupe de jazz, j’ai remixé l’un de ses disques de jazz. C’était intéressant, car ça m’a permis de faire du J-Zone dans un autre registre. Je m’essaye plus que jamais à d’autres types de musique, ça conserve ma fraîcheur et ma créativité, ça combat l’ennui. Je fais plein de parity albums (?) comme ça, je viens juste de finir un album appelé Gorilla Pimps, et il est complètement ridicule et stupide, un vrai disque de pimp.

En ce qui concerne le hip hop, j’essaie bien je suis intéressé par produire d’autres gens, mais je garde les priorités pour ma famille immédiate que sont Shid et toute la bande. Il y a une certaine alchimie entre nous, et ma priorité est de tirer profit de cette alchimie. Mais je ne suis pas contre produire à côté. En fait j’essaye de faire un peu tout.

J’avais une question sur Lucy Liu, mais je suppose que tout le monde te l’a déjà posée...

C’est fini pour Lucy.

Tu devrais essayer avec Zang Zhiyi, la fille de Tigre et Dragon.

Oh oui, je la connais, ça pourrait le faire aussi. Mais tu sais, à partir du moment où Lucy a fait Charlie's Angels, la célébrité l’a éloigné de moi. Mais je peux toujours aller vers une autre qui lui ressemble. Ca revient au même, il y a des tas de femmes dans la rue. Lucy tu avais ta chance, tu l’as laissée passer. Elle a laissé passer la chance de rouler en Cadillac avec moi, c’est elle qui y perd, pas moi. Tu devrais lui demander ce que ça lui fait de ne pas être avec moi.

On en parlera à Lucy Liu la prochaine fois qu’on l’interviewera. T’es sûr d’avoir une Cadillac ?

Je fais tout pour en avoir une. J’en aurais une belle, une bleue .... Le rap, c’est temporaire pour moi. Tout ce que je veux c’est une ‘Lac et partir dans un endroit chaud et ensoleillé au nom imprononçable, m’asseoir sur la plage, me retirer.

Le son J-Zone est très reconnaissable, tu n’as pas peur d’en être prisonnier.

En ce moment j’ai ce son qui me va bien, mais je suis capable de faire autre chose, ce que beaucoup de gens ignorent. Je prépare des trucs nouveaux avec le type qui est ici, à côté de moi, Al Shid, tu pourras dire que c’est du J-Zone mais ça sonnera très différent. Nous travaillons sur des sons plus bruts et plus sales, on utilisera des tempos et des rythmiques différents. Je peux évoluer parce que j’ai le bagage musical, parce que j’étais musicien avant de faire des beats. Je peux parfaitement changer, et je le ferai à mesure que j’avancerai. Dès que tu maîtrise quelque chose tu passes à la suivante.

Tu as un message pour tes fans français ?

Oui, merci pour votre contribution à l’achat de ma Cadillac.

Suit un long débat sur les escargots, que J-Zone se refuse absolument à manger.

Tu veux ajouter quelque chose, un message spécial à la planète ?

Que tout le monde achète mes disques, Gorilla Pimps va bientôt sortir, avec moi-même et Dick Stallion, préparez-vous, ça va être le meilleur truc que vous ayez chopé dans votre vie. N’oubliez pas non plus les sorties de Shid, attendez vous à ce que plein de trucs arrivent dans le futur, car le futur c’est nous.

''Propos recueillis par Sacha et StereoNidaL, Avril 2002
Traduction par codotusylv, Juin 2002''

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://hiphopsection.fakeforreal.net/index.php/trackback/1327

Fil des commentaires de ce billet