ODDJOBS - Interview

Il y a des nuits comme ça, où l'obscurité vous réserve des surprises… Ils n'étaient pas annoncés sur les flyers, mais c'est officiel, Oddjobs vont tenir le devant de la scène ce soir, aux cotés d'Atmosphere, coïncidence improbable, la première personne que je rencontre est Nomi, qui s'est très simplement prêté au jeu des questions…

Mais qui es-tu ?

Je m'appelle MC Nomi, et je fais partie d'Oddjobs, on vient de Brooklyn, New York, issus à l'origine de Minneapolis/St Paul, les "Villes Jumelles" du Minnesota.

Et que fais-tu ici ce soir ?

En fait, nous sommes en ce moment sur la tournée Nord-américaine de DJ Shadow ; hier soir on a joué à Scottsdale, pas loin d'ici, et vu qu'aujourd'hui on n'avait rien de prévu, Atmosphere et Rhymesayers, qui sont aussi du Minnesota, nous ont invité à venir jouer ici ce soir avec eux.

Vous avez prévu de faire quelque chose avec eux ?

Non, rien de spécial avec Atmosphere, on n'a encore rien sorti d'officiel avec eux, Slug rappe avec nous sur "Hungerpants" sur notre premier album (Conflicts and Compromise en 1999), mais non, on n'a rien fait avec eux ; cependant Crescent Moon, un des trois emcees d'Oddjobs a été "Hype-Man" pour Atmosphere pendant un moment, donc on a comme une relation filée avec eux, et on a fait quelques concerts ensemble…

Quels sont tes projets avec Oddjobs ?

On a déménagé à New York en Septembre dernier, pour sortir un peu du Minnesota, et voir ce qu'on peut donner dans de plus grandes villes, trouver de nouveaux auditeurs… Et pendant ce temps là on a aussi enregistré et sorti un nouvel album, Drums, sorti sur Third Earth Music le 17 Septembre, donc en vente depuis quelques semaines, on peut se le procurer sur différents sites web et quelques magasins locaux, il suffit de demander "Oddjobs" pour le trouver; c'est ce qui prend la majorité de notre temps aujourd'hui, en plus de la tournée; on a mis un an et demi à le boucler, DJ Deetalx et DJ Anatomy sont à la production, et Crescent Moon, Advisor et moi même sommes au micro.

Comment à été l'accueil jusqu'ici ?

On a commencé à s'étendre depuis le Midwest et on a un bon accueil dans les régions qui nous entourent, de Chicago à Minneapolis… Comme on a bougé à New York, on a pu faire des tournées sur la côte Est avec d'autres gens de Third Earth comme Jean Grey, Subconscious, ou the Masterminds, et maintenant, on est dans une tournée nationale avec Shadow, qui est partie de Las Vegas, on parcourt le Sud, on remonte la côte Est et pour finir à New York, je pense qu'on aura assez d'occasions de créer de nouvelles relations et de s'étendre encore plus grâce à cette tournée.

Est ce que vous envisagez d'aller voir aussi en dehors des Etats-Unis ?

Je pense bien oui, au point où on en est chaque projet est un petit pas un avant et ce sont des choses sur lesquelles ont peut se reposer et se dire qu'on a progressé, ce sont des petits pas vers un grand objectif, rien ne s'est passé du jour au lendemain, on n'a pas arrêté d'avancer sur les dernières années et on n'a pas eu de passages à vide, c'est juste une lente progression.

Alors une tournée internationale n'est pas à exclure ?

On adorerait faire ça ! On a pas mal de retour venant d'Europe sur le nouvel album et avec un peu de chance, on pourra organiser un truc, ça dépend surtout des tourneurs en Europe ou au Japon prêts à nous faire venir, et nous sommes complètement dans cette optique d'aller n'importe ou, tu sais, c'est notre travail maintenant, faire des tournées, et faire des albums…

Est-ce que tu penses pouvoir avoir un meilleur accueil en Europe ou au Japon que ce que tu as pu connaître ici aux Etats-Unis ?

Je pense que les fans de hip-hop en Europe ou au Japon sont vraiment prêts à aimer la culture plus qu'aimer ce que tel ou tel groupe fait… Je veux pas dire qu'on est mauvais, mais je pense qu'avec la barrière du langage, les gens ne comprennent pas forcément tout ce que le emcee veut dire, et c'est plus une question d'être dans la culture et de l'apprécier pour ce qu'elle est, jusqu'au point d'en rechercher les origines et de vouloir en savoir plus, jusqu'à en devenir de vrais supporters; je pense que les audiences derrière les océans sont excellentes et j'espère seulement qu'un de ces jours on pourra dépasser cette barrière géographique…

Est-ce que pour toi Internet a joué un rôle dans votre progression, ou pourrait jouer un rôle dans les années à venir ?

Complètement ! Il y a aujourd'hui dans le hip-hop cette génération qu'on appelle les backpackers, c'est ce que le hip-hop devient aujourd'hui, et je pense qu'Internet est un excellent moyen de communication et de connaissance pour des choses qui normalement seraient inaccessibles à tes yeux et oreilles ou tes mains et grâce à Internet tu peux découvrir d'autres choses que ce que tu as sous ton nez, et c'est très bon…

Tu m'as dit que vous venez juste de sortir un album, alors, à quand le prochain ?

Probablement pas pour tout de suite… On a fini celui là en mai dernier et on a dû le garder au chaud parce que le label ne voulait pas le sortir avant l'automne, et maintenant on n'a pas vraiment le temps de travailler sur le suivant parce qu'on est en tournée, on n'a fait que deux morceaux, et je pense qu'on va passer encore plus de temps sur celui là, 'Drums' était surtout fait pour nous mettre sur le devant de la scène nationale et pour imposer notre nom donc je pense que le prochain album nous nous attarderons plus encore dessus pour le faire aussi bon que possible, non pas qu'on ne l'aie pas fait sur 'Drums' mais c'était plus un outil, pour éveiller le monde, éveiller les gens à ce que nous sommes capables de créer, et les prochains albums seront des travaux plus personnels, pour montrer comment nous sommes et comment nous aimons faire de la musique…

Est-ce qu'on a des chances de te voir toi MC Nomi, sur d'autres projets pour représenter Oddjobs ?

Personnellement, je m'attache plus à Oddjobs et à ce qu'on peut faire ensemble, et je pense qu'on est unis vers ce même but de faire d'Oddjobs le meilleur groupe possible, mais on ne sait jamais ce qui peut arriver dans le futur; c'est juste ce qui prend le plus clair de notre temps maintenant, et pour les quelques années à venir, mais je suis toujours prêt à travailler avec d'autres artistes, je l'ai déjà fait avant, et je le ferai encore… Tu sais, des gens m'appellent viennent chez moi, et font un morceau… Je ne me restreints pas, même si Oddjobs est l'objectif principal aujourd'hui.

Tu as déjà quelques idées sur ce que tu veux faire dans le prochain album ?

Je pense que ce sera plus un album sur les humeurs, quelque chose de plus thématique… Je ne sais pas encore ce qu'est ce thème, mais le prochain album donnera aux gens une occasion de comprendre le style de chacun, et d'essayer des catégories habituelles peut être pour créer notre propre catégorie dans le hip-hop…

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://hiphopsection.fakeforreal.net/index.php/trackback/1363

Fil des commentaires de ce billet