SAGE FRANCIS - Sick of Waging War

Sick of Waging War n'est probablement ni meilleur ni inférieur aux autres "Sick", il ne fait que les compléter. Epargnant aux trainspotters un dur labeur, Sage nous sert sur CD les MP3 qu'on aurait cherchés pendant un mois. Alors... Merci qui ?

Strange Famous :: 2002 :: acheter ce disque

Parallèlement à son premier "vrai" album Personal Journals, Sage sort cette année son troisième volume -sans compter la k7- de la série des "Sick Of...", reprenant la bonne vieille recette qui a fait la renommée des épisodes précédents, à savoir : un savant mélange de titres inédits, freestyles radio, lives et raretés enregistrées avec les moyens du bord en des temps reculés.

On le retrouve sous ses différents identités et projets (Xaul Zan, Non-Prophets, AOI), soutenu par divers invités (Slug, Eyedea, Ant Lieu, MF Shalem,etc.), le tout dans un packaging pour le moins artisanal ("I arranged all this cover art (...) it ain't pretty but neither am I."). Est-il bien nécessaire de rappeler combien ce MC vainqueur du Scribble Jam 2000 est d'un charisme incroyable micro en main, si bien qu'il met presque systématiquement à l'amende tout les autres rappeurs -inconscients- avec lesquels il collabore ? S'appropriant totalement ses lyrics, les proférant avec une conviction toute théâtrale, qu'ils soient amers, introspectifs, humoristiques ou les trois à la fois, Sage revendique haut et fort son statut de bête de scène et on le croit forcément.

Ici le natif de Providence endosse tous les rôles, average mc posant sur des instrus played out, leader de groupe live (les morceaux d'AOI sont tous des réussites, notamment l'excellent "Mourning Aftermath" ou la reprise de "Can I Kick It?"... Dommage car aux dernières nouvelles le groupe aurait splitté), radio freestyler, private joker (cf. les sympathiques et pertinentes intro et outro), ou encore celui qui lui sied le mieux, Non-Prophète ("Narcissist" est de loin le meilleur morceau du CD).

A noter aussi l'apparition de Slug et Eyedea fidèles à eux-mêmes sur une prod' country rappelant vaguement "I'll Be Ok" d'Aesop, sur lequel intervenait déjà Slug ; un spoken word sur les récentes élections américaines déclamé avec humour par un certain Taylor Mali ; Sage versus un bassiste sur "Cafe Girl"...

Bref une vraie auberge espagnole sur-rythmée (les tracks sont assez courts pour la plupart) où, comme dans toute compilation de raretés on passe du très bon au superflu sans passer par la case "nul à chier".

Sick of Waging War n'est probablement ni meilleur ni inférieur aux autres "Sick", il ne fait que les compléter. Epargnant aux trainspotters un dur labeur, Sage nous sert sur CD les MP3 qu'on aurait cherchés pendant un mois. Alors... Merci qui ?

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://hiphopsection.fakeforreal.net/index.php/trackback/1124

Fil des commentaires de ce billet