DRUNKEN ARSEHOLES - The Montage

Waw. Orakull avait déjà chié sur la bible pour la couverture de son album précédent. Et sur ce nouvel effort… Si !! Il l’a fait… il porte un maillot d’Alonzo Mourning !!! Trop fou, ce mec. Lui et Moves ont pris des pseudos (Cee !!! & B-Movies) pour cet album en forme de sale série-B, en fait une comédie salace toujours à la limite du tragique : l’alcoolisme, l’herpès, les bites puantes, les gangsters de bibliothèques (la suite de "Library Girls" pour les fans de Jesus Christ Never Existed)… A classer au rayon décalaid. Ca sent presque autant le bordel que sur un album des Shapeshifters même si les beats de Moves sont plutôt léchés. Et puis Cee !!! a vraiment le meilleur drunk steeze. C’est toujours un bonheur de voir ces canadiens ramener le hip-hop à ses vraies racines : la bière extra-forte.

DRUNKEN ARSEHOLES - The Montage

Fried Chicken :: 2002 :: acheter l'album

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://hiphopsection.fakeforreal.net/index.php/trackback/2666

Fil des commentaires de ce billet