ROWDY RAHZ - Nev-ah

La dernière facilité dans le hip hop est apparemment de piller le patrimoine de la musique classique. C’est ainsi qu’on a vu récemment Louis Logic et les Jedi Mind Tricks ressusciter le XVIIème siècle sur "Trinity", puis d’autres morceaux, moins malins, moins marquants et déjà oubliés, proposer une formule similaire.

Flavor Unit :: 2000

En ouverture de la compilation The Take Over, mais disponible également en single, le titre "Nev-ah" ("never" - "jamais", en phonétique slang) sort la très grosse artillerie. Rowdy Rahz, son protagoniste, un rappeur du New Jersey, a donc sorti de sa poche un orchestre symphonique pour montrer qu’il en voulait. Et comme si ça ne suffisait pas, son refrain proclame bien fort que "I will nev-ah loose, nev-ah fall, nev-ah give up" ("je n’échouerai, ne flancherai, n’abandonnerai jamais"). Difficile à croire, mais pourtant il faut bien avouer, à reculons, que le bonhomme parvient à faire son petit effet.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://hiphopsection.fakeforreal.net/index.php/trackback/1196

Fil des commentaires de ce billet