STYLES OF BEYOND - 2000 Fold

A en croire la fraction la plus exigeante de la critique rap, 2000 Fold fut le meilleur album à sortir en 1998 des limbes impénétrables de l'underground. Un premier coup de maître qui permit à ses auteurs, le duo angelino Styles of Beyond, de passer l'année suivante du minuscule label Bilawn au plus conséquent Mammoth.

STYLES OF BEYOND - 2000 Fold

Bilawn / Mammoth :: 1998 :: acheter ce disque

Comme la plupart des héros du hip hop indépendant, Ryu (le blanc) et Takbir (le noir) ne sont pas, à y regarder de près, totalement sortis du néant. Un examen attentif de la pochette les présente assez clairement comme des protégés de Divine Styler, chantre de l’afro-centrisme récemment réapparu auprès de DJ Shadow. En plus de produire bon nombre des titres de 2000 Fold, Divine Styler en signe la pochette. Les Styles of Beyond paient également leur tribut aux délires virtuoses des turntablists en conviant les DJs Rhettmatic (des Beat Junkies), Cheapshot et Revolution sur quelques titres.

La présence de ces techniciens des platines ne doit cependant tromper personne : 2000 Fold est un album parfaitement accessible qui, en dépit de sa qualité, ne bouleverse pas le paysage du hip-hop underground de l’époque. S’y retrouvent la thématique urbaine et l’attitude hardcore habituels, accompagnés de quelques fantaisies directement inspirées par la science-fiction ("Gollaxowelcome", une invitation aux extra-terrestres). Niveau strictement musical, s’illustre ici comme ailleurs un hip-hop sombre qui joue sur les contrastes entre des flows rapides et acérés d’une part, et des ambiances cinématographiques de l’autre, agrémentés de temps à autres par quelques touches de piano et autres accords de guitares. Bref, rien de nouveau à première écoute.

Une sélection de samples directement issus des grands anciens (EPMD sur "Killer Instinct", Eric B and Rakim sur "Dangerous Minds", A Tribe Called Quest sur "Easy Back it up"), de groupes rap cultes (Black Moon et Organized Confusion sur "Hollograms") ou d’une célèbre formation pop (Depeche Mode sur "Marco Polo"), contribue encore davantage à rendre le tout familier. Les Styles of Beyond ont en outre le bon goût de séparer leurs titres les plus menaçants par deux interludes réservés aux arts du beatboxing ("Click Beat Box" mené par l’obscur Click Tha Supah Latin) et du turntablism (mené par DJ Rhettmatic), histoire de rendre le tout plus respirable.

Car même s’il n’échappe pas toujours au syndrôme de l’ennui, 2000 Fold ne souffre d’aucun monolithisme. Le hip-hop de Ryu et de Tak sait se faire apaisé sur "Winnetka Exit", exotique avec les chinoiseries nullement ridicules de "Part II (Endangered)", voire dansant, sur un "Muuvon" vaguement old school. Il sait surtout, sur les irréprochables "Killer Instinct", "Spies Like Us" et le très guerrier "Survival Tactics", moments forts de l’album, impressionner de savoir-faire. Les Styles of Beyond peuvent préparer leur second album tranquille, ils nous ont déjà offert de quoi nous satisfaire un long moment.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://hiphopsection.fakeforreal.net/index.php/trackback/2423

Fil des commentaires de ce billet