COMPILATION - Low Pressure

Low Pressure s’est formée autour de deux éminents personnages de la scène d’Halifax : Josh Martinez et DJ Moves. Pour cette première sortie, le DJ/producteur DJ Moves a décidé de compiler une représentation non exhaustive de ses travaux dont certains seront présents sur les futurs albums du label, seuls les morceaux "Subtled Senses" avec Kunga 219 et "In My Life" avec Birdapres étant déjà parus.

Low Pressure :: 2000 :: acheter ce disque

Exercice de style périlleux s’il en est, plusieurs producteurs se sont déjà cassés les dents en sortant des albums lacunaires (le décevant DJ Hi-Tek, le navrant DJ Muggs, les déchus Beatminerz…). Notre cuisinier-chef DJ Moves nous fait étalage de son carnet d’adresses qui est assez bien fourni : Josh Martinez, 5 Headed Retard, Tachichi, Governor Bolt, Buck 65, Awol One, Kunga 219 des Goods, le groupe Ink Operated, Contrabanned… Certains noms donnent l’eau à la bouche, mais hélas cette compilation ne tient pas toutes ses promesses, les productions très méticuleuses de DJ Moves pèchent par moments.

La plupart des morceaux que nous a concocté DJ Moves s'avèrent composés de boucles généralement légères et aérées, des breakbeats performants, et en rajoutant quelques ingrédients par-ci par-là ("BC Trees" avec Josh Martinez, "Crap Rap" avec 5 Headed Retard, "Topsoil" avec Jon Diss, B-Side et Governor Bolts, l’excellent "Women Loving Women" avec Josh Martinez et Awol One…). Cette formule musicale aide à mettre en avant les gens conviés au micro afin de faire exploser tous leurs talents. Malheureusement, cette dernière ne fonctionne pas tout le temps et la recette a tendance à s’épuiser au bout de quelques écoutes pour certains morceaux (notammant "MetaphorShadow" de Ink Operated dont l’instru est un peu… limite).

C’est avec des morceaux plus construits et/ou plus denses que DJ Moves donne l’étendue de son art, en particulier "Subtled Senses" avec Kunga 219 déjà paru sur l’album Tharpa’s Transcripts, "In My Life" avec Birdapres, paru sur Allegend Legends, "Nursing Home" avec un Governor Bolts méconnaissable. C’est aussi en retrouvant ses partenaires de connivence, Tachichi et Governor Bolts, que la magie de DJ Moves opère vraiment. D’ailleurs il est dommage qu’on ne retrouve pas des morceaux de l’excellent E.P. Tachichi & DJ Moves qui survolent de haut les ¾ de ce qu’il présente ici. Mais bon, ne faisons pas la fine bouche, cette compilation est variée comme une paella avec toutefois quelques épices dégueulasses.

Ne cherchez pas à comparer cette compilation et avec celles des derniers producteurs à la mode, elle éclipse sans aucune peine la concurrence, même si elle n'atteint pas toujours le degré ultime du bon goût.

Finalement ce boulimique du travail gagnerait à être plus scrupuleux dans ses créations pour s’imposer avec des productions marquantes, certifiées classiques d’Halifax, face aux poids lourds habituels Buck 65 et Sixtoo. La scène d’Halifax confirme à chaque sortie son statut de scène novatrice et variée et qu’elle n’est pas uniquement isolée autour des deux derniers cités.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://hiphopsection.fakeforreal.net/index.php/trackback/1097

Fil des commentaires de ce billet