EDITO - Masturbation

Ca y est. L'année hip hop 2001 est sur le point de s'achever, et Hip-Hop Section finit avec elle sa troisième année d'existence. Déjà. Comme tout webzine musical qui se respecte, nous préparons notre référundum de fin d'année, mais attendons pour cela que 2001 soit vraiment achevée. En attendant, il n'est pas trop tard pour faire un bilan, depuis les débuts résolument amateurs et dilettantes de NuSkool jusqu'au gros site que nous sommes devenus aujourd'hui.

A considérer le chemin parcouru, rien n'interdit l'auto-satisfaction : Aesop Rock présent aux Trans de Rennes et chez tous les disquaires, hystérie critique quasi unanime autour de Cannibal Ox, naissance d'une véritable communauté hip hop indé à la française, naissance avec Real du premier magazine rap français de qualité et surtout création de Waxexpress.com.

Nous ne sommes bien sûr pas les seuls responsables de ses avancées, loin de là, mais elles indiquent assez clairement que nous montrons la voie depuis le début. Le chemin parcouru par Hip-Hop Section reste cependant étroit, très étroit. La marge laissée libre par le rap français engoncé dans ses clichés d'un côté et les branchés de pacotille qui ont découvert Company Flow cette année est très mince.

Elle nous pose évidemment un problème de positionnement. Mais nous comptons cependant nous y tenir, obstinément, inconditionnellement. Ni purisme rap à deux balles, ni opportunisme, nous poursuivons sur notre voie qui, faisons dans la prophétie, deviendra demain une autoroute. Voilà, au revoir, c'était l'édito le plus arrogant de l'année, rendez-vous est pris pour les prochaines.

Évaluer ce billet

0/5

  • Note : 0
  • Votes : 0
  • Plus haute : 0
  • Plus basse : 0

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://hiphopsection.fakeforreal.net/index.php/trackback/1232

Fil des commentaires de ce billet